Révélations d’un présumé Jihadiste sénégalais

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Boubacar Dianko a été arrêté alors qu’il rejoignait les jihadistes qui viennent d’être chassés des trois villes du nord-Mali.

La révélation est du quotidien Libération de ce lundi 04 février.

A en croire nos confrères, tout commence lorsque les services secrets reçoivent des informations selon lesquelles Mr Dionko qui résidait dans le populeux quartier de Pikine, est en contact permanent avec le mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao).

Durant presque un mois, ajoute Libération parcouru par Setal.net, il sera suivi par les services secrets avant d’être arrêté à la frontière au moment où il rejoignait ses « frères » au Nord-Mali. L’enquête a révélé une série de contacts entre Dianko et l’émir du Conseil consultatif et porte-parole du Mujao, Abdoul Walid Sahraoui.

En poussant les investigations, les RG découvrent que Dianko a fait ses premières humanités aupres de Sahraoui. En d’autres termes, c’est ce dernier qui lui a appris le Coran. Cependant, il n’a pas été établi que Dianko est à la tête d’une cellule dormante au Sénégal. En tout état de cause, les forces de sécurité veillent au grain…

Actualités connexes