Répression babare des forces de l’ordre contre des manifestants harratines pour “l’humiliation faite par Ould Abdel Aziz lors de son sejour à Néma

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Un groupe de jeunes a manifesté vendredi 6 mai courant à Nouakchott, contre « les propos racistes » tenus par le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, au cours de son dernier discours prononcé à Néma, la capitale du Hodh Charghi.

Les manifestants qui ont été dispersés au départ par la police anti-émeute, à coups de matraques et de jets de bombes lacrymogènes, ont été violemment réprimés par la suite et certains d’entre eux arrêtés. Certains protestataires sont parvenus à évacuer des blessés de la manifestation vers l’hôpital national pour bénéficier de soins. Le manifeste des harratines avait demandé jeudi dernier au Président mauritanien de s’excuser pour les propos abaissants tenus à l’endroit des harratines.

Taqadoumy

Actualités connexes