Remise des primes aux Mourabitounes

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

remise_Bessam_auteur_du_premier_but_accC’est dans les locaux de l’Académie Nationale de football au siège de la Fédération Mauritanienne de Football que la Ministre de la Culture, de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Lalla Mint Chérif, entourée de son staff, a présidé, ce mardi 30 juillet 2013, la cérémonie de remise de primes de récompenses aux membres de l’équipe nationale.

Il s’agit de la coquette somme de 48 millions d’ouguiyas repartis entre les joueurs et les membres du staff technique de l’équipe. Il faut dire qu’il s’agit d’une première parce qu’aucune équipe mauritanienne n’a été atteint le stade de qualification pour une compétition majeure et devant qui, le Sénégal, le puissant voisin qui a toujours dominé la Mauritanie du football.

L’on a toujours en mémoire les scores fleuves subits par notre équipe nationale devant les Lions de la Téranga.

La génération de Ismail Diakité, Bessam, Palaye et autres Yacoub Fall ont mis fin à plus de 50 de disette et c’est cela que l’on doit retenir aujourd’hui tout en continuant à travailler.

Prenant la parole à cette occasion, Le Président de la FFRIM, M.Ahmed Ould Yahya, a souhaité au nom des membres de l’équipe nationale et de la famille du football, la bienvenue à Madame la Ministre tout en situant le contexte de la cérémonie qui entre dans le cadre de l’élan de solidarité nationale autour des Mourabitounes. Il a aussi rappelé que la visite de la Ministre intervient au moment où la Fédération boucle deux ans de son mandat de 4 ans.

Pour sa part, Mme Lalla Mint Chrif, elle a félicité les joueurs de l’équipe nationale, le staff et les responsables de la Fédération pour le succès enregistré suite à la qualification pour le CHAN 2014.

Parlant des récompenses, elle a signalé qu’il s’agit d’une considération très minime par rapport à la joie et à fierté procurées par la qualification à l’ensemble des Mauritaniens. Pour terminer, elle a lancé un appel afin de continuer à travailler pour maintenir la dynamique parce qu’a-t-elle déclaré le dur est de maintenir les victoires.

Après ces discours, la somme de 48 millions d’ouguiyas repartie entre les joueurs et le staff technique a été distribuée par chèques trésor aux membres de l’équipe nationale. Chacun des 23 joueurs a obtenu un million d’ouguiyas, le reste est reparti entre les membres du staff technique au nombre de six. Il faut dire qu’il s’agit là d’une première dans le pays et un geste à encourager.

Auparavant, Mme la Ministre a effectué une visite guidée dans les locaux de la FFRIM qui l’a conduite successivement dans le siège central où elle a reçue des explications détaillées du Président de la FFRIM. Du bureau du Président de la FFRIM, passant par celui des équipes nationales, la salle information, la Direction de l’Education, la Trésorerie générale, le Secrétariat, la Ministre a apprécié l’organisation d’une administration fonctionnelle et un personnel disponible et voué à la cause du football.

Par la suite, elle a visité le bloc technique ou se trouve les bureaux de la ligue nationale de football. Sur place, elle eu droit à des explications fournies sur le fonctionnement de cette structure qui gère les compétitions nationales du Président de la Ligue Nationale de Football M.Pape Amghar Dieng. La Direction Technique nationale n’a pas été reste dans cette tournée au fond des commissions spécialisées de la FFRIM.

Après un coup d’œil sur le nouveau siège en phase terminale, qui constituera une attraction, la Ministre et son staff ont été dirigés vers les studios de la FFRIM où ils ont pu voir les réalisations de cette structure qui permet aujourd’hui de donner une visibilité au football national.

Le Président de la FFRIM a apporté des explications sur le fonctionnement de ce studio, cité en exemple lors du dernier congrès de la FIFA par le Président Sepp Blatter, et qui contribue grandement à la promotion du football : « Non seulement ce studio nous permet de vulgariser nos activités mais il a permis d’améliorer le niveau », a lancé Ahmed Ould Yahya, qui a cité l’exemple de l’arbitrage qui est devenu sous contrôle depuis que la FFRIM TV existe.

La nouvelle pelouse synthétique de l’académie nationale de football et le stade Feu Cheikh Ould Boidiya ont également été présentés à la Ministre qui a visiblement apprécié cette visite, la première qu’elle entreprend depuis sa nomination à une fédération sportive nationale.

Mohamed Feily dit Antar

Actualités connexes