Qui veut la tête du maire de Rosso ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

sidi diarraParler d’anomalies dans la gestion du maire et de désaccord entre lui et les militants du parti El Wiam à Rosso, ne sont que des faussetés qu’un groupe affilé dans le camp adverse tente de faire monter de toutes pièces pour ternir la personne de Mr Sidi Mohamed Diarra et le parti El Wiam .

Ce que la citoyenneté note c’est ce que le Maire Mr Sidi Mohamed Diarra a fait et voulu faire de Rosso en faveur de ses populations. Alors, le devoir du citoyen signifie l’accomplissement de ce que la loi impose. Jetez un regard sur ce que le maire a fait à un moins d’une année de travail fertile.

Rétablir la vérité signifie refuser que les populations et les habitants de la commune de Rosso ne soient terrorisés pour l’intérêt de quiconque. D’abord, il est capital de défendre l’intérêt général au détriment de l’intérêt particulier, suivant les principes de notre sainte religion. Ensuite, nous au sein du parti Entente démocratique et sociale (El Wiam), nous nous sommes engagés dans l’intérêt de la Mauritanie et des mauritaniens suivant les règles du jeu démocratique. Puis, jamais nous ne serons emportés par la démagogie et la trahison, comme le veulent certains. Nos valeurs nous permettent pas d’être victimes de déraillement politique et social envers les mauritaniens. Comment pouvez-vous parler d’erreurs, alors que le maire et son équipe ont fait de Rosso leur préoccupation première. En une année malgré toutes les manigances négatives faites à l’encontre du maire et son équipe , des écoles ont été construites, des branchements en eau potable dans les environs de la ville ont été réalisés , une importante contribution financière (régulière) sur le fonctionnement de l’unité de dépistage du cancer de sein à l’hôpital régional de Rosso, l’achat d’une moissonneuse batteuse pour le village de Dieuk, le paiement des dettes que la mairie avait contractées au temps du maire sortant , le projet en exécution pour l’évacuation des eaux usées avec une ong française, le paiement régulier des salaires des 176 employés de la commune, le versement des pensions des 17 retraités et des allocations familiales de leurs enfants, la construction des écoles , des salles de classe, les interventions lors des inondations au profit des familles sinistrées,……

Est-ce tous ces résultats induisent l’opinion en erreur ?

Source: Abderrahim Soueidi

Tawary

Actualités connexes