Procès du génocide rwandais: Octavien Ngenzi et Tito Barahira condamnés à la perpétuité en France

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

A l’issue de deux mois d’un procès qualifié d’«historique» à la cour d’assises de Paris, les deux anciens bourgmestres du village rwandais de Kabarondo ont été condamnés ce mercredi 6 juillet à la réclusion criminelle à perpétuité pour leur participation au génocide des Tutsis en avril 1994. Octavien Ngenzi, 58 ans, et Tito Barahira, 65 ans, ont été jugés coupables de «crimes contre l’humanité» et «génocide

Actualités connexes