Présidentielle tunisienne : Essebsi en tête du premier tour devant Marzouki

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

tunisia-resultsSelon les premiers résultats officiels, le chef du parti Nidaa Tounès, Béji Caïd Essebsi, arrive en tête de l’élection présidentielle tunisienne. Il devrait affronter le président sortant Moncef Marzouki lors d’un second tour prévu en décembre.

LES SCORES DES CINQ PREMIERS CANDIDATS (résultats partiels)

Béji Caïd Essebsi (Nidaa Tounès) : 1 289 384 voix (39,46 %)

Moncef Marzouki (Congrès pour la république) : 1 092 414 voix (33,43 %)

Hamma Hammami (Front populaire) : 255 529 voix (7,82 %)

Hachemi El-Hamdi (Courant de l’amour) : 187 923 voix (5,75 %)

Slim Riahi (Union patriotique libre) : 181 407 voix (5,55 %)

Les premiers résultats officiels partiels de l’élection présidentielle tunisienne ont été publiés mardi 25 novembre par l’instance électorale (Isie). Béji Caïd Essebsi, candidat du parti anti-islamiste Nidaa Tounès, est arrivé en tête avec 39,46 % (1 289 384 voix). Le président sortant Moncef Marzouki, candidat du Congrès pour la République, est arrivé second, avec 33,43 % (1 092 414 voix).

Faible écart entre Essebsi et Marzouki

Si les résultats définitifs confirment qu’aucun des candidats n’a récolté la majorité absolue, un second tour sera nécessaire pour départager les deux hommes. “Selon la loi électorale, les candidats auront trois jours pour contester les résultats devant la cour administrative. Le nombre de contestations et la durée de traitement de ces dossiers vont déterminer la date définitive du second tour, qui pourrait avoir lieu le 21 ou le 28 décembre prochain”, explique Mayssa Awad, envoyée spéciale de France 24 à Tunis.

Qu’Essebsi et Marzouki s’affrontent au second tour n’est pas une surprise. En revanche, le fait que 200 000 voix seulement les séparent à l’issue du premier tour, selon l’Isie, a pris de court plus d’un analyste. “Le bon score de Marzouki constitue une relative surprise surtout que les instituts de sondage parlaient, ces deux derniers jours, d’un écart beaucoup plus grand”, rapporte la journaliste.

Essebsi demande à Ennahda de prendre position

Mardi, juste avant l’annonce de ces résultats, Béji Caïd Essebsi était invité sur l’antenne arabophone de France 24. Il a déclaré qu’il refusait de participer à un débat télévisé avec son rival, Moncef Marzouki. Il a par ailleurs demandé au parti islamiste Ennahda, qui n’a porté aucun candidat à la présidentielle, d’annoncer publiquement pour qui, d’Essebsi ou de Marzouki, il appelait à voter pour le second tour.

Les entretiens exclusifs des deux candidats sont à retrouver sur France 24 en français et France24.com à 14h45 (Essebsi) et à 20h45 (Marzouki), heure de Paris.

Actualités connexes