Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Pourquoi Ould Abdel Aziz lâche l'un de ses meilleurs soutiens et défenseurs ?

0

defen 014Les  interrogations ne font qu’abonder sur les secrets qui ont conduit le Président de la République Ould Abdel Aziz, à  lâcher de temps à autre, certains de ses soutiens véritables, soit par  leur limogeage ou encore par leur affectation d’une fonction vers  un poste moins influent et d’importance insignifiante.

C’est dans ce contexte que certains observateurs avertis s’étonnent encore de la façon  avec laquelle l’ex ministre de la santé Dr Cheikh Ould Horma Ould Babana avait été révoqué de ses fonctions, alors que toutes les prévisions de l’époque renforçaient son maintien comme vitrine politique  incontestable du pouvoir, en raison de sa  bonne réputation  ainsi que du  grand rôle politique qu’il avait joué pour défendre le régime.

Il existe d’autres points forts de l’ex ministre de la santé tels que les pas réformateurs du secteur de la santé  entrepris sous lui à l’époque, ayant conduit certains à dire que l’appui politique apporté par Dr Cheikh au régime de Ould Abdel Aziz aux premières années de son règne, était  suffisant  pour sortir de cette période en toute sécurité.

Mais depuis le limogeage de l’homme en 2011, qui a coïncidé aux premières salves du Printemps  arabe et à l’activisme croissant de l’opposition pour exiger le Rahil  du pouvoir de Ould Abdel Aziz, des questions se posent sur les raisons de son limogeage de ses fonctions ainsi que sur le rejet manifesté par le Président  à sa candidature,  pour diriger la liste nationale de l’UPR aux futures élections législatives et municipales, sous prétexte de l’existence d’un challenger meilleur.

Le remerciement de Ould Horma et son éloignement du devant de la scène politique  s’inscrit-il dans le cadre d’une tactique politique, parce que Dr Cheikh a fait les frais de différends au sein du sérail même ou encore parce que  Ould Abdel Aziz a des comptes extérieurs à régler qui l’avaient incité à revoir ses cartes.

Par ailleurs, quels sont les mobiles du refus de la proposition faite à propos des futures élections législatives et municipales relatives à la candidature de Ould Horma tête de liste de l’UPR à ces échéances ?  Autant d’interrogations sans réponses !!!

 

Rapideinfo.net

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print