Pour contrer Ebola, le Sénégal a décidé de fermer sa frontière avec la Guinée.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

ebolaEbola terrorise désormais le monde entier. Le virus est toujours incontrôlable. Épargne pour le moment par la fièvre hémorragique, le Sénégal veut à tout prix éviter qu’Ebola ne pénètre dans son territoire. Pour éviter tout risque, le pays de la Téranga a décidé jeudi de fermer ses frontières avec la Guinée, l’un des pays les plus touchés par le virus.

Le ministère sénégalais de l’Intérieur a indiqué que cette mesure s’étendait aux frontières aériennes et maritimes pour les aéronefs et navires en provenance de la République de Guinée, du Sierra Leone et du Liberia. Dans la journée, l’Afrique du Sud avait elle aussi annoncé la fermeture de ses frontières aux voyageurs en provenance de Guinée, du Liberia et du Sierra Leone, et une surveillance médicale pour ses citoyens qui en reviendraient.

Depuis son apparition en Guinée, Ebola a fait plus de 1000 morts. Et le virus ne semble vouloir épargner aucun pays au monde. Le menace est réelle partout tant la maladie est contagieuse.

Actualités connexes