Polyhondone fisheries : Le chef de brigade de gendarmerie et un employé entendus pour vols de poissons

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

poisonnerieUn gendarme en faction devant l’entreprise et un des employés de la très controversée société chinoise polyhondonde fisheries sont actuellement entendus pour le détournement d’une quantité de poissons pour une valeur de 7 millions d’ouguiyas, rapporte le correspondant de « mauriweb.info » dans la région.

Les chinois avaient remarqué depuis près d’une semaine que des quantités de poissons disparaissaient mystérieusement dans les stocks de production. Ils ont alors pensé installé des caméras de surveillance sur le site d’entreposage. Les enregistrements auraient permis de mettre en évidence un important trafic de vente de poisson mené par le chef de brigade de la gendarmerie, A.S, chargé de la sécurité du site, de connivence avec un employé de la société M.H qui, sous sa vigilance, sortait les caissons de poissons avant de les vendre à des marchands intermédiaires invités sur place. Une enquête judiciaire a été ouverte suite à une plainte de la société contre les personnes impliquées qui devraient être déférées devant le Parquet incessamment.

mauriweb.info

Actualités connexes