Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Politique : « Le peuple mauritanien exprimera son refus catégorique sur les réformes constitutionnelles » selon Ould Hanena

0

Le président du parti Hatem, M. Salah Ould Hanena a au cours d’un entretien accordé aujourd’hui, lundi 27 février, à 21 h, à la Chaine privée Chinguity TV appelé le peuple mauritanien à dire non contre les réformes constitutionnelles que lui impose le pouvoir en place.

Selon Ould Hanena la politique du pouvoir ne répond point aux aspirations des mauritaniens. Il a affirmé dans ses propos que le refus du pouvoir d’aller à un dialogue politique sérieux et franc est le résultat de toutes les crises que vit le mauritanien.

Le refus pour le pouvoir d’aller à un dialogue inclusif avec l’opposition mauritanienne se justifie par la non application des conclusions des dialogues avec les autres partis, précisé Ould Hanena.

“Le citoyen mauritanien moisit depuis plusieurs années sous le poids d’une crise politique et socio-économique aiguë” a-t-il martelé.

Il est revenu longuement sur le vote parlementaire à propos des amendements constitutionnels qu’il a qualifié d’une “fuite en avant” du pouvoir d’Ould Abdel Aziz. Le président du parti Hatem, répondant à une question, il a dit que le pouvoir demande aux parlementaires de voter “Oui” pour les amendements constitutionnels puisse qu’il craint le “Non ” des citoyens.

“Pour éviter sa défaite, il a recouru à sa majorité écrasante dans les deux chambres parlementaires” dira-t-il. Du coup, il s’est interrogé sur la participation des sénateurs dans les affaires du pays alors que leur mandat a expiré depuis plus de 2 ans.

Salah a indiqué que le FNDU utilisera tous les moyens légaux pour faire échouer la politique du pouvoir. Profitant de son passage à Chinguity TV, le leader du Hatem, a lancé aux militants et sympathisants de son parti et à ceux du FNDU qu’une marche suivie d’un meeting populaire est prévue le samedi 11 mars prochain, à Nouakchott.

Le parti Hatem est membre du Forum national pour la démocratie et l’Unité (FNDU) principal bloc de l’opposition mauritanienne contre le pouvoir en place.    Tawary

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print