Politique : La crise de Rosso entravera le dialogue politique national

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

bodiel Le président du parti Entente démocratique et sociale (El Wiam, membre de l’opposition), Mr Bodjiel Ould Houmeid, a déclaré que “le manque de démarches pour aboutir à une solution à la crise de Rosso risque de perturber la position du parti lors des assises du dialogue politique national”, c’est ce qu’a rapporté une source de presse.

Et leader de l’opposition de préciser que le non respect des clauses du dialogue de septembre et d’octobre 2011 n’encouragent en aucun cas la tenue d’un autre processus politique.

Selon la même source, rapportant les propos du président d’El Wiam au cours de l’émission sur la Chaine nationale, El Mouritaniya, a dit qu’il a toujours été rappelé par des leaders de partis de revoir sa position avec le pouvoir. Mais dira-t-il que la crise de Rosso, lui servira d’expérience, dans ses rapports avec les autorités.

Le parti El Wiam avait demandé aux autorités administratives le remplacement de ses deux conseillères après leur adhésion à l’Union pour la République au moment, où, la transhumance politique fait perdre le titre.

Actualités connexes