Plusieurs familles de la SOCOGIM K privées d’électricité par un camionneur «fou»

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

SONY DSCUn camion remorque a arraché des fils électriques aériens touchant par effet d’entraînement sept (7) poteaux, dans une zone comprise entre le marché SOCIM et la SOCOGIM « K » jusqu’au carrefour Touré, jeudi soir aux environs de 23 heures, privant plusieurs dizaines de familles de jus en cette période de forte canicule.

Après son forfait, le chauffeur était décidé à fuir, mais son véhicule s’est retrouvé « prisonnier » des installations électriques. Des entraves qui ont retardé le démarrage jusqu’à l’arrivée des riverains sortis en masse et créant ainsi une grosse clameur publique.

En colère, les populations ont conduit le camionneur dans un commissariat de police ou il a passé le reste de la nuit. Reste à savoir la suite qui sera donnée à son comportement. Le chef du centre SOMELEC de la Médina « R » duquel dépend le secteur touché, est venu constater les dégâts vendredi matin et a promis un rétablissement rapide l’énergie.

Mais au-delà de ce fait divers, c’est le comportement peu civique de nos compatriotes et l’absence de sanctions de la part des pouvoirs publics qui pose problème.

On se rappelle encore il y a quelques années, du cas dramatique de cette petite fille de 10 ans, fauchée par un automobiliste et morte sur le coup. Un acte dont l’auteur n’a jamais été retrouvé.

Ou encore, cet administrateur à la retraite d’un âge très avancé, renversé au petit matin par une voiture qui lui casse la jambe, alors qu’il revenait de la prière. Il perdit la vie au bout de quelques semaines.

Le Calame

Actualités connexes