Piratage informatique : Deux italiens bernent la présidence pour 1 million et demi de dollars

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

mercenaireDeux italiens seraient actuellement détenus à l’école de Police de Nouakchott pour avoir berné les autorités les grugeant de 1.500 USD, rapporte Alakhbar dans son édition de mercredi.

Les deux hommes étaient en contact avec Ahmed Ould Bah alias Hmeida, qui marchandait avec eux pour le compte de la présidence de la République où il est conseillé, un matériel informatique haut de gamme pour l’espionnage informatique. Selon le même média, les autorités italiennes seraient au courant de cette affaire et auraient convoqué l’ambassadeur de Mauritanie à Rome avant de dépêcher une mission à Nouakchott.

Selon Alakhbar plusieurs logiciels devaient être livrés par les deux italiens eux-mêmes en contact avec un fournisseur israélien avant que l’affaire ne foire.

Plusieurs fois cités dans des affaires de tentatives d’espionnage des adversaires du régime mais aussi sur toutes les personnalités influentes dans le pays, en dehors des circuits sécuritaires de l’armée et de la Police, Ould Hmeida aurait été berné pour la seconde fois consécutive après une première affaire dévoilée l’année dernière par le même média.

Affaire à suivre

Actualités connexes