Petronas souhaiterait bénéficier d’avantages fiscaux

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Petronas, à en croire des sources fiables, souhaiterait que les pouvoirs publics lui accordent des avantages fiscaux afin de pouvoir continuer l’exploitation du puits de pétrole Chinguity.

En proie à une faible production du puits de Chinguity, moins de 6 000 baril/j et à une chute drastique des cours de l’or noir, la société malaisienne envisagerait l’arrêt de ses activités si des avantages fiscaux ne lui sont pas accordés d’ici mai 2017.

En ce qui concerne l’exploitation de Chinguity, Petronas avait acquis les parts de Wood side pour plus de 400 millions de dollars.

A l’origine la société australienne clamait que le puits Chinguity pouvait produire 75 000 barils par jour, le temps passant Petronas s’est rendue compte que les estimations de Wood side étaient trop optimistes.

Actualités connexes