Pas de lauréat pour le prix de la bonne gouvernance en Afrique

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print
Mo IbrahimUne nouvelle fois, le comité décernant le prix Mo Ibrahim a estimé qu’aucun dirigeant africain n’avait rempli les critères requis de démocratie et de gestion.Le prix Mo Ibrahim, qui récompense la bonne gouvernance en Afrique, n’a de nouveau pas trouvé preneur en 2013, a annoncé l’organisation lundi à Londres.
 
Créé en 2007, ce prix «pour un leadership d’excellence», réservé aux anciens chefs d’État ou de gouvernement africains élus démocratiquement, n’a été attribué qu’à trois reprises depuis, en 2007, 2008 et 2011. «Après mûres réflexions, le Comité a décidé de ne pas décerner le Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence», a déclaré le président du Comité du Prix, Salim Ahmed Salim, ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) et ancien Premier ministre de la Tanzanie.
 
 
 
AFP

Actualités connexes