Ouverture des travaux du sommet du « Processus de Nouakchott »

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

SommetNkttLe coup d’envoi des travaux du sommet du « Processus de Nouakchott » a été donné ce matin au centre international des conférences de Nouakchott par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, président de l’Union Africaine qui était entouré de ses pairs du Tchad, Son Excellence Monsieur Idriss Déby, du Sénégal, Son Excellence Monsieur Macky Sall, du Mali, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, du Burkina Faso, Son Excellence Monsieur Michel Kafando, ainsi que du président du conseil algérien de l’Oumma (Sénat) M. Abdel Kader Ben Saleh venu représenter le président Bouteflika, M. Ougheila Saleh Ghoueidri, président du parlement libyen.

Assistent également à ce sommet, le Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine, les présidents du Sénat et de l’Assemblée Nationale, les membres du gouvernement, les hautes personnalités de l’Etat, les membres du corps diplomatique accrédités en Mauritanie et d’autres invités.

Il est à indiquer que ce sommet du « Processus de Nouakchott » est organisé conjointement par le gouvernement mauritanien et l’Union africaine (UA), avec l’appui de l’ONU et de l’Union européenne (UE).

Les pays membres du « Processus de Nouakchott » sont ceux du G5 du Sahel, à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. A ces Etats s’ajoutent l’Algérie, la Côte d’Ivoire, la Guinée,  la Libye, le Nigeria et  le Sénégal.

Plusieurs organisations sous-régionales et internationales telles que la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) prennent part à ces assises.

La rencontre de Nouakchott a été précédée ce mercredi par une réunion des ministres des Affaires étrangères qui ont abordé « les prochaines étapes dans la mise en œuvre du processus, les remarques introductives de l’UA ».

Après un mot de Smail Chergui, Commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine, une allocution du Président tchadien, ce sera au tour du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, président de l’Union Africaine de prononcer son discours.

ani

Actualités connexes