Ouverture de la 1ère session parlementaire ordinaire 2014-2015

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

ass nleL’Assemblée nationale, sous la présidence du président Mohamed Ould Boilil a procédé à l’ouverture de la 1ère session ordinaire 2014-2015 ce Lundi 10 Novembre 2014. Des membres du Gouvernement ont été présents à la cérémonie d’ouverture. Discours du président dans son intégralité.

  Messieurs les Ministres Collègues Députés Mesdames et Messieurs A l’issue de plusieurs mois de vacances qui vous ont permis de prendre un peu de répit et de renouer avec les électeurs, voilà que vous retrouvez l’hémicycle du parlement. Vacances, qui interviennent après plusieurs sessions parlementaires marquées par un travail sérieux et épuisant  de haut niveau aussi bien dans le domaine législatif que celui du contrôle du travail gouvernemental. Collègues députés Vous convenez sans doute avec moi que la démocratie est essentiellement une culture et une pratique et que le travail parlementaire, qui en est l’une des expressions les plus probantes, est d’abord une action d’accumulation et une œuvre de construction basée sur les aspects positifs de notre propre expérience. C’est pourquoi, je vous demanderai, avec le courage que cela requiert, ainsi qu’à moi-même,  de n’épargner aucun effort pour l’émergence d’un parlement qui concrétise réellement tout le sens de la représentation populaire ; un parlement composé de  députés de la majorité qui viennent en appoint aux efforts du gouvernement issu de leurs rangs et qui a pour mission d’exécuter le programme du président élu ; un gouvernement qu’ils soutiennent sans défaut ni excès et des députés de l’opposition qui s’adonnent à la critique constructive en proposant des alternatives réalistes sans surenchère, ni complaisance. Il va sans dire que l’importance des premiers ne saurait aboutir sans la présence des seconds à leurs côtés. Il est temps que l’hémicycle du parlement devienne cette tribune du discours politique raffiné qui unit et ne divise point  et qui s’élève au dessus des appartenances étroites régionales soient-elles ou ethniques.  Je suis persuadé que vous êtes, messieurs les députés, dignes de cette confiance et vous saurez sans nul doute mener le bateau à bon port pour l’instauration de cet ordre nouveau qui préserve et sauvegarde les intérêts supérieurs de la Nation. Enfin et conformément à l’article 52 de la Constitution et à  l’article 56 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, je déclare ouverte la première session parlementaire ordinaire pour l’année 2014- 2015. Source Directeur de la communication  Ahmedou Ould Cheikh Saad Bouh

Actualités connexes