Ould Taya au Maroc pour un séjour d’Asile” Politique”

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Points Chauds apprend de sources généralement bien informées que Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya , résidant  au Qatar depuis sa déposition suite à un coup d’Etat contre son régime organisé en août 2005,  se prépare à s’installer dans le Royaume du Maroc .

ould taya
Maaouiya Ould Sid’Ahmed taya et son épouse Aicha mint Ahmed Telba

 Ce déménagement n’aurait pu se réaliser que grâce à deux personnalités  qui ont joués aux facilitateurs auprès des hautes autorités Marocaines : d’une part l’homme d’affaire, en exil au Maroc, Mohamed Ould Bouamatou et d’autre part le célèbre opposant Moustapha Ould Limam Chafyi.

 Les démarches auprès les autorités marocaines, ont été entreprises  afin que Ould Taya bénéficie de toutes les garanties qu’offre le statut d’asile politique et ce  conformément au droit international et des droits relatifs spécifiques au Maroc tout en assurant un long séjour convenable à l’ex-homme fort de Nouakchott

Le changement d’adresse du Raïs  ne passe pas inaperçu au point de  susciter des questionnements de certains observateurs qui tourneraient autour de la question centrale  à savoir  quelle serait le vrai mobile  de son départ de Doha pour une  installation au Maroc : l’envie de revenir aux affaires politiques ou la nostalgie du retour au bercail à Nouakchott où  on assiste encore à des discours nostalgiques de l’époque Maaouya .

A Nouakchott, nous assistons déjà  à une certaine suspicion fondée ou non   dans les milieux pro Ould Abdel Aziz qui constituerait à percevoir encore une fois , le trio Taya-Bouamatou- Chaavi que les observateurs aperçoivent avec  un dénominateur commun tous les trois comme ne figurant pas dans la liste des enthousiastes  de l’homme fort de Nouakchott et comme étant en mesure et d’ailleurs  animée de la mise en œuvre d’une triangulation  capable de peser en défaveur du système Ould Abdel Aziz , sur l’échiquier  politique de Nouakchott  et d’autant plus en des moments de remous que certains verront certes  opportuns pour placer des pions .

Dans le nouveau contexte géopolitique qui s’offre  on assiste à des relations RabatNouakchott d’une part et d’autre part Nouakchott – Bamako comme plongées dans des eaux troubles ,   accorder l’hospitalité en terme d’asile politique par le Royaume chérifien à Maouiya Sid’Ahmed Ould Taya serait une suite logique des événements après celle accordée l’homme d’affaires dépité du régime mauritanien Mohamed Ould Bouamatou et vu  les  supposées connexions entre Moustapha Ould Limam Chaavi et les services de renseignements marocains.

Bien avant l’intervention des facilitateurs, des sources concordantes  ont fait état  de l’obtention du  Raïs d’un accord de principe de la part du  Royaume d’Espagne pour le même asile, cependant  et selon les mêmes sources il lui a été  conseillé de porter son choix sur le Royaume de Maroc, car l’Espagne serait dans l’incapacité  de décliner une éventuelle demande d’extradition de Bruxelles ou de Paris en cas où des poursuites judiciaires seraient mises en exécution.  

Rappelons  que la justice belge avait  jugé en 2006 recevable une plainte “pour crimes de tortures et crimes contre l’humanité” déposée auprès du tribunal de Bruxelles contre l’ancien président mauritanien Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya,

Le Royaume chérifien serait-il  loin  des ambitions réelles de ce Troïka et   tout ce qui pourrait découler des manœuvres de cette triangulation en termes d’impact sur la scène politique  Mauritanienne ?

Ou bien Serait-il le l’eldorado de tout opposant au régime de Mohamed Ould Abdel Aziz? ,

Ou le Royaume Chérifien  a opté dans sa nouvelle stratégie par rapport à sa vision sur la Mauritanie à une nouvelle option dans les relations diplomatique beaucoup plus hard que soft afin d’aligner l’homme fort de Nouakchott sur ses positions déterminantes ?

 En tout cas les jours à venir nous donneront certes beaucoup plus  !!!!! Wait and See !!!!     

 

Makho MB

Copyright © Points Chauds 2003-2013
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.

Actualités connexes