Ould Daddah au secours des sinistrés

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

ah da 123Le chef de file de ‘opposition, Ahmed Ould Daddah a raflé la mise aux Pouvoir en place ! Le leader s’est présenté hier au chevet des populations sinistrées de Nouakchott, alors qu’au aucun membre du gouvernement et encore moins le président de la République n’a daigné se déplacer vers les populations. .

Attendus depuis plusieurs jours au chevet des sinistrés, le Président de la République, le Premier ministre voire les membres du gouvernement, se sont finalement laissés prendre à la ruse politique en se permettant d’être devancés dans le contexte politique actuel très effervescent par leur premier opposant, le chef de file de l’opposition démocratique et leader du RFD M Ahmed Ould Daddah.

En effet, le président en exercice de la COD s’est déplacé mardi 17 septembre courant vers les zones sinistrées de Sebkha et d’El Mina, où il a exprimé sa solidarité et sa compassion avec les familles touchées par les inondations consécutives aux dernières pluies qui sont tombées sur la ville. Ould Daddah s’est enquis sur place sur l’ampleur du désastre, sur les marécages qui occupent les routes, inondent les habitations, les marchés et bloquent les services publics, rendant difficile la circulation des biens et des personnes. Le leader du RFD a écouté les lamentations des citoyens des quartiers visités de la capitale, qui sont les plus affectées. Les habitants ont déploré leurs actuelles conditions en période hivernale, notamment la précarité de leur alimentation en eau potable, l’indifférences des autorités, la nécessité de bénéficier d’aide..
Dans ses réponses, Ould Daddah a exprimé la solidarité du RFD avec les citoyens, soulignant que les militants de son parti se mobiliseront pour apporter assistance et aide aux familles touchées.

Le RFD estime que le présent de Nouakchott détermine son avenir et qu’en conséquence la capitale où vit plus du tiers de la population mauritanienne et où se concentrent plus de 80% des investissements nationaux, doit disposer dans les faits et non dans les discours, des infrastructures à la mesure de sa croissance socioéconomique, particulièrement d’un système d’égouts public et domestique performant, d’une barrière qui protège son littoral et la ville des raz-de-marée..

 

L’Authenrique

 

Actualités connexes