Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Ould Abdallah nommé membre de la commission onusienne de consolidation de la paix

0

UN Representative for Somalia Ahmedou Ould-Abdallah speaks during an interview for Reuters Le Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-moon a nommé le 23 Janvier courant, notre compatriote Ahmedou Ould Abdallah, membre de la commission de consolidation de la paix dans le monde.
Cette commission composée de sept personnes est un organe consultatif intergouvernemental de l’ONU chargé d’appuyer les efforts de paix dans les pays sortant d’un conflit.
Elle constitue un apport essentiel à la capacité de la communauté internationale à agir dans le cadre du vaste agenda de la paix. Généralement, les nominations dans ce genre de commissions sont faites en fonction de la valeur intrinsèque et de l’expérience avérée en relations internationales.
Tout prédispose notre compatriote à faire partie d’une telle commission: son cursus universitaire, sa brillante carrière au service de son pays et depuis les années 80, sa carrière émérite aux Nations Unies où il a réalisé des succès remarquables dans la gestion des dossiers les plus chaux, en favorisant le retour à la paix dans des pays où cette option était une gageure. Félicitations et bonne chance à notre compatriote et aux éminentes personnalités, membres de la commission onusienne de consolidation de la paix dont le monde a tant besoin.
Efforts de paix aux Nations unies de Ould Abdallah
De septembre 2007 à juillet 2010, Ould Abdallah occupe la fonction de Représentant spécial pour le Secrétaire général de l’ONU pour la Somalie. Dans cette fonction, il agit comme médiateur dans les pourparlers de paix entre le gouvernement fédéral transitoire de Somalie, l’UTI (Union des tribunaux islamiques) et l’ARS (Alliance pour la Re-liberation de la Somalie), basée à Asmara, en Érythrée.
Il négocie avec succès un accord entre les deux parties. Connu sous le nom d’ « accord de Djibouti », cet accord est le premier du type à être signé sous l’auspice des Nations unies, sans le parrainage d’un pays en particulier. L’Union africaine, la Ligue des États arabes, l’Organisation de la conférence islamique, les États-Unis, l’Union européenne, le Royaume-Uni et la France sont cosignataires de l’accord.

  1. Ould-Abdallah crée à cette période le renommé Comité de direction pour la Somalie, composé de l’Organisation des Nations unies, l’Union africaine et l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD).

En juillet 2010, Ould-Abdallah met fin à ce qui est le plus long mandat de tout Représentant spécial des Nations unies en Somalie, en annonçant sa retraite de l’ONU dans une lettre d’adieu adressée à la diaspora somalienne. Il remercie le Gouvernement fédéral de transition (TFG) de la Somalie, avec lequel il a travaillé étroitement, pour son leadership. En novembre 2010, Ould-Abdallah est retourné au siège des Nations unies à New York en tant que médiateur en résidence au sein du Département des affaires politiques du Secrétariat des Nations unies pour délivrer un compte rendu de son expérience.
Md O Md Lemine
Le Rénovateur Quotidien

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print