Nouakchott abrite du 24 au 25 avril 2018 la 23ème Session du Conseil d’Administration de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Notre pays abritera du 24 au 25 avril courant la 23ème Session du Conseil d’Administration de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS). L’OSS une organisation intergouvernementale à vocation africaine, créée en 1992 et établie à Tunis (Tunisie) depuis 2000 et intervenant au niveau des zones arides, semi-arides et subhumides sèches de la région sahélo-saharienne de l’Afrique.

L’OSS compte parmi ses membres vingt trois pays africains et six pays non-africains qui sont l’Algérie, l’Allemagne, le Burkina Faso, le Canada, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, le Djibouti, l’Égypte, l’Érythrée, l’Éthiopie, la France, la Gambie, la Guinée-Bissau, l’Italie, le Kenya, la Libye, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, le Niger, l’Ouganda, le Sénégal, la Somalie, le Soudan, le Soudan du Sud, la Suisse, le Tchad et la Tunisie.

A cela s’ajoutent dix organisations (dont quatre organisations sous-régionales représentatives de l’Afrique de l’Ouest, de l’Est et du Nord) et une organisation non gouvernementale.

Il s’agit des organisations des Nations Unies pour l’alimentation et l’Agriculture (FAO), du Centre d’Actions et de Réalisations Internationales (CARI), du Comité Permanent Inter-Etats de lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), de la Commission du Bassin du Lac Tchad ( CBLT), de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CENSAD), du Centre Régional de Télédétection des Etats d’Afrique du nord (CRTEAN), de l’Autorité intergouvernementale pour le Développement (IGAD), de l’organisation Environnement et Développement du tiers-monde (ENDA), de la Convention des Nations Unies sur la Lutte Contre la Désertification (UNCCD), de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) et de l’Union du Maghreb Arabe (UMA).

Cette session aura à traiter de plusieurs questions d’importance majeure pour cette organisation dont notamment la mise en œuvre des recommandations de la 22ème Session du Conseil d’Administration tenue à Ouagadougou, la mise en œuvre du Programme d’Action Complémentaire (PAC), l’examen du Rapport du Comité d’Orientation Stratégique (COS) et de la mise en œuvre de la stratégie 2020.

La session de Nouakchott sera l’occasion de redynamiser l’organisation et d’évaluer la performance des différentes instances de cette importante organisation.

Nous reviendrons en détails sur les résultats de cet événement international.

MEDD

Actualités connexes