Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Nord-Mali: plusieurs morts dans des affrontements entre le MNLA et des groupes armés

0

Le Mouvement pour la libération de l’Azawad (MNLA) a indiqué, vendredi, dans un communiquémali-armee-gao 123 que des affrontements qui l’ont opposé à des forces de « l’armée malienne appuyée par des milices », à Anefis près de Kidal (Nord-Mali), ont fait 39 morts au total dont 4 de son côté.
Dans la matinée de vendredi « aux environs de 5 heures, l’armée malienne appuyée par des milices dont celles affiliées au Mujao et à Alhaj Gamou (général des forces armées maliennes), en violation du cessez –le-feu en vigueur depuis Mai 2014, ont lancé une offensive contre les positions des mouvements de l’Azawad à Anefis, proche de Kidal » a soutenu Moussa Ag Attaher, le porte-parole du MNLA.
Ces combats « ont fait pour le moment 35 morts du côté de l’armée malienne et de ses milices, 6 véhicules détruits et plusieurs dizaines de blessés » contre 4 morts et 5 blessés du côté du MNLA, toujours selon le communiqué.
Selon une source proche du MAA loyaliste (branche du MAA reconnaissant la souveraineté de l’Etat malien sur l’ensemble du territoire) qui a préféré garder l’anonymat, les affrontements sanglants ont opposé le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) à la branche loyaliste du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) dirigé par Ahmed Sidi Ould Mohamed, au niveau de Anefis, Tanbacort et Instead.
Selon cette même source, Le MNLA, appuyé par la branche rebelle du MAA, dirigée par Sidi Brahim Ould Sidati, aurait déploré plusieurs morts dans ses rangs en plus de 11 combattants qui ont été faits prisonniers.
Contacté, le Directeur de l’information et des relations publiques de l’armée malienne (Dirpa), Souleymane Maïga a démenti cette information. Selon lui, l’armée malienne n’est plus présente dans ces localités.

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print