Nord Mali: Le MNLA ouvre le feu sur un campement arabe: Un mort et 3 blessés

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

mali_enlevement_Touareg_mnla  PCDes éléments du MNLA ont ouvert le feu, dimanche, sans discernement sur un campement nomade occupé par des tribus arabes dans la localité de Tabirchat, près de Tabankort (Nord Mali).
Cette attaque du MNLA contre une population civile a causé la mort d’une femme et la blessure de deux autres ainsi qu’un enfant.
Les blessés ont été évacués par des casques bleus de la MINUSMA.
D’autre part, plusieurs nomades arabes ont été enlevés récemment par des éléments du MNLA, sous prétexte qu’ils soutiennent le camp adverse, celui de Ahmed Ould Sidi Mohamed.
Ils auraient été finalement remis au patriarche et traditionnel des Ifoghas, Intalla Ag Attaher, en présence des éléments du CICR. Il convient de rappeler que depuis plusieurs mois, la branche du MAA dirigée par Mohamed Lamine Ould Sidatt, qui soutient les revendications séparatistes et celle de Ahmed Ould Sidi Mohamed s’affrontent quasi-régulièrement pour le contrôle de certaines localités du septentrion, notamment vers Léré.
Il convient de souligner que la localité de Tambakort est devenue une véritable zone de conflit entre le MNLA, soutenu par ses alliés séparatistes et la branche du MAA dirigée par Ahmed Ould Sidi Mohamed, à qui iles reproché d’être proche des autorités maliennes.

Actualités connexes