Nomination d’un nouvel ambassadeur mauritanien au Maroc serait imminente

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

ould abdelaziz-m6Épilogue pour la vacance diplomatique mauritanienne au Maroc ? Le président Mohamed Ould Abdel Aziz se préparerait à nommer, enfin, un nouvel ambassadeur au Maroc. Quatre noms sont en lice pour occuper le poste. Détails.

La nomination d’un nouvel ambassadeur mauritanien au Maroc serait imminente. C’est en tout cas ce qui a été annoncé au sein d’un média local, citant des sources au palais présidentiel. Mohamed Ould Abdel Aziz aurait expliqué le retard dans la désignation du diplomate à Rabat, à sa volonté de chercher le profil adéquat à la hauteur de la mission.

Quatre candidats seraient en lice

Le même média révèle que le président est appelé à trancher entre quatre noms très influents dans ce pays, présentés comme de possibles prétendants à ce titre. Il s’agit de l’actuel président du Sénat, Mohamed Ould El Haj qui devrait quitter son poste dans les semaines à venir. “Un nom qui circule depuis plus d’un mois dans les salons de Nouakchott”, nous confie une source au Sahara.

L’ancien premier ministre, Mohamed Ould Laghdaf, qui a quitté son poste il y a seulement neuf jours, à la suite d’un changement de gouvernement, serait également dans la course. Ça serait une belle opportunité pour cet homme, originaire d’El Haoud, de s’éloigner de la Mauritanie en attendant de revenir en force.

Ahmed Ould Bahiya figure aussi sur la liste. Il est l’actuel directeur du cabinet du président. Auparavant, il était à la tête du ministère de l’Enseignement supérieur. Certains partis de l’opposition en Mauritanie attribue son ascension à des “considérations tribales”.

Le quatrième prétendant est Mohamed Ould Maham. Il y a quelques jours, il était ministre de la Communication. Toutefois, un site d’information local le donne partant pour occuper la présidence de la Cour des comptes.

Enfin le dégel diplomatique ?

Toutes ces personnalités candidates au poste d’ambassadeur au Maroc, sont très importantes sur la scène politique intérieure et certaines sont même très proches du président Mohamed Ould Abdel Aziz. En soit, c’est un autre indicateur attestant d’une reprise des relations entre Rabat et Nouakchott.

Pour mémoire, cela fait plus de deux ans que la représentation diplomatique mauritanienne est sans ambassadeur, et ce, depuis le départ de Mohamed Ould Mouaouia. Ajouté à ce vide diplomatique au plus haut niveau, il y a cinq mois, c’était au tour du chargé d’affaires de partir laissant lui aussi la place vacante.

YABILADI

Actualités connexes