Nigeria : la soeur de la ministre du Pétrole enlevée par des hommes armés

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

boko2La sœur de la ministre du pétrole du Nigeria a été enlevée par des hommes armés dans la plaque tournante pétrolière de Port-Harcourt, dans le Delta du Niger, au sud du pays. Les rapts contre rançon sont fréquents dans cette région.

Osio Agama, dont la sœur, Dieziani Alison-Madueke, est la ministre du pétrole du premier producteur d’or noir d’Afrique, a été kidnappée, mardi 21 octobre, alors qu’elle entrait dans sa voiture, a déclaré Ahmad Muhammad, le porte-parole de la police de l’État de Rivers, dont Port-Harcourt est la capitale.

Ahmad Muhammad a précisé que la police n’avait pas été informée d’une demande de rançon et qu’on ignorait, pour l’instant, le motif de l’enlèvement.

Les responsables nigérians ou leur famille visés

Les enlèvements contre rançon, fréquents dans la région du Delta du Niger, où se concentre l’essentiel de la production pétrolière du Nigeria, se sont étendus dans d’autres régions du pays ces dernières années, visant les responsables nigérians ou leur famille.

Nigeria – Boko Haram : peut-on encore espérer quelque chose du cessez-le-feu ?

En décembre 2012, la mère de la ministre des Finances et ancienne directrice générale de la Banque mondiale Ngozi Okonjo-Iweala avait été enlevée à son domicile dans l’État voisin du Delta. Elle avait été relâchée quelques jours plus tard, après versement d’une rançon. Okonjo-Iweala et Alison-Madueke sont considérées comme les deux ministres les plus influentes de l’administration du président Goodluck Jonathan.

L’oncle de ce dernier, âgé de 70 ans, a aussi été kidnappé plus tôt cette année dans l’État de Bayelsa, également situé dans le Delta du Niger. Les personnes enlevées dans cette région sont souvent relâchées après versement d’une rançon, même si ni la police ni les proches des victimes ne communiquent sur celle-ci.

(Avec AFP)

Actualités connexes