Mystère sur l’absence du Président Ould Abdel Aziz de la cérémonie d’investiture du Chef de l’Etat malien

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

aziz_ghaz 123Les observateurs sont très nombreux à s’interroger sur les raisons de l’absence du Président mauritanien Ould Abdel Aziz de la cérémonie d’investiture du nouveau Chef de l’Etat malien élu Ibrahim Boubacar Keïta.

Ces questions se posent d’acuité puisque la tradition diplomatique a toujours voulu que le Président de la République assiste à toute investiture d’un nouveau dirigeant dans les pays voisins.

Mais s’absenter et limiter la représentation diplomatique à cette grande cérémonie, dissimile, abstraction faite de l’avis des analystes, l’existence de réelles brouilles dans les relations qui unissent les deux pays frères, alors que le nouveau régime malien élu n’est encore rentré dans ses nouvelles responsabilités.

Par ailleurs, le fait que le Président de la République évite le déplacement de Bamako, à cette importante cérémonie d’investiture à laquelle assistent aussi le Président français François Hollande et sa Majesté le Roi Hollande est aussi un autre signe du réel froid qui caractérise les relations de l’homme fort de Nouakchott avec ces deux dirigeants.

Près de 30 dirigeants africains ont fait le déplacement à Bamako pour les festivités pour l’investiture d’Ibrahim Boubacar Keïta, dont Sa Majesté le Roi Mohamed VI, le Nigérien Mahamadou Issoufou, le Nigérian Goodluck Jonathan et l’Ivoirien Alassane Ouattara. Le chef de file de l’opposition mauritanienne Ahmed Ould Daddah a assisté également à cette cérémonie d’investiture.

 

Rapideinfo

 

Actualités connexes