Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print
Share on skype
Share on telegram
Share on email
Share on linkedin

Moussa Ould Hamed, directeur de publication du journal mauritanien «Biladi»

0

Média« Il y a beaucoup de questions ou d’interrogations par rapport à la crédibilité de ces scrutins législatifs et municipaux en Mauritanie. »

La campagne pour les législatives et les municipales s’achève ce jeudi 21 novembre en Mauritanie. Soixante-quatre formations sont en lice ce samedi pour briguer les 147 sièges de députés et les postes dans les conseils municipaux.

Mais les dix principaux partis d’opposition ont décidé de boycotter le scrutin. Ces élections ont-elles donc encore un sens ? L’opposition radicale ne va-t-elle pas disparaître du paysage institutionnel ?

Voilà les questions qu’Olivier Rogez pose ce matin à Moussa Ould Hamed, le directeur de publication du journal mauritanien Biladi.

Par Olivier Rogez

التعليقات

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on print