Michaëlle Jean, Devant l’ONU «préoccupée» par la coupure de RFI et Okapi en RDC

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

michaelleMichaelle Jean, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, devant l’assemblée générale des Nations unies, en septembre 2015.

En RDC, le signal de RFI est toujours coupé à Kinshasa et celui de la Radio Okapi, la radio de l’ONU, est brouillé. La secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean a tenu à exprimer son inquiètude devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

A New York, Michaëlle Jean vient de s’exprimer devant le Conseil de sécurité des Nations unies. La secrétaire générale de la Francophonie s’est dite « préoccupée » par la coupure du signal de RFI et le brouillage de Radio Okapi en République démocratique du Congo : « Ceci est inquiétant et ceci est à éviter au nom de la liberté de la presse et de la liberté d’expression », a-t-elle déclaré. Ces perturbations ont commencé dans la nuit de vendredi à samedi 5 novembre alors qu’était prévu ce même jour à Kinshasa un rassemblement de l’opposition, interdit par les autorités. RFI reste accessible sur les ondes courtes, via son site internet et les applications mobiles.

Actualités connexes