Meeting APP à Nouakchott : Messaoud Ould Boulkheir invite Ahmed Ould Daddah à prendre part au dialogue

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

????????????????????????????????????

 Devant des milliers de Nouakchottois et Nouakchottoises, militants, sympathisants d’APP, mais aussi d’autres partis politiques et organisations de défense des droits, des organisations socioprofessionnelles, Messaoud Boulkheir a lancé un appel pressent à Ahmed Ould Daddah, président du RFD et leader historique de l’opposition à prendre part au dialogue annoncé par le président Mohamed Ould Abdel Aziz, dans son discours de Néma, le 3 mai dernier.

Pour le président Messaoud, qui a promis de le rencontrer pour la deuxième fois, la participation d’Ould Daddah est plus qu’indispensable pour sortir le pays de la tension politique qu’il vit depuis plusieurs années.

C’est après avoir annoncé que son parti APP, après décision unanime de son bureau politique, prendra part au dialogue avec le pouvoir que le président d’APP a lancé cette invitation au président du RFD.

Très attendu sur les propos du président Aziz sur la natalité des Haratine, le président d’APP a fait durer le suspense jusqu’à la fin de son propos pour annoncer qu’il a rencontré le président Aziz au lendemain de son retour de Néma.  Sans révéler l’intégralité des échanges, le président Messaoud laisse entendre : “quelqu’un qui a fait des choses pour sortir les Haratine de leur conditions misérables pouvait se plaindre des Haratine, mais celui qui ne fait rien pour cette couche ne doit pas tenir les propos sortis de la bouche d’un président de la République, président de tous, censé donc être au dessus de la mêlée”.  Même si ses relations avec le président Aziz évoluent souvent en dents de scie, le président Messaoud affirme qu’il ne cautionne pas la manière dont sont gérées les choses publiques (justice, écoles, santé, infrastructures, relation avec l’opposition…).

Pour Messaoud Ould Boukheir qui est longuement revenu sur son combat pour l’épanouissement la communauté Haratine, revendiquant l’héritage du Mouvement El Hor, pour avoir revendiqué avant tout le monde son hartanite, en refusant de régler la question Haratine, on risque fort de d’hypothéquer l’avenir de la Mauritanie, donc de tout le monde, ce qu’il ne va jamais accepter. D’ailleurs ce meeting était placé sous le sceau de « Debout pour la Mauritanie ».

Le président d’APP n’a pas manqué aussi de décocher des flèches à l’endroit de ceux qui ont vite voulu «l’enterrer lui et son parti.», ceux qui l’accusent d’avoir renié le combat pour la cause Haratine et l’esclavage. En réponse, Messaoud Ould Boulkeir fait comprendre que l’avenir et le destin des Haratine sont entre leurs mains, qu’il leur revient de se battre pour l’améliorer. “Votre présence massive à ce meeting constitue une réponse à ceux qui claironnent que Messaoud et son parti n’existent plus”, a martelé l’ex président de l’Assemblée Nationale.

Signalons que pour ce grand meeting, APP n’a pas lésiné sur les moyens. Des centaines de bus ont été mobilisés, depuis le début d’après midi, pour convoyer les militants et sympathisants du parti à la place IBN ABASS. Les cadres du parti, rencontrés à cette occasion, ne cachaient pas leur satisfaction devant cette forte affluence.

Le Calame

Actualités connexes