Mauritanie/Procès en appel de Biram et Brahim : La Cour d’Appel d’Aleg confirme le verdict du Tribunal de Rosso

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

birameLa Cour d’Appel d’Aleg a confirmé ce jeudi 20 août en début d’après-midi le verdict du tribunal de Rosso qui avait requis deux ans d’emprisonnement ferme contre Biram Dah Abeid et Brahim Ould Bilal Ould Ramdhane, respectivement président et vice-président de l’Initiative pour la Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA)-Mauritanie.

Le procès qui s’est ouvert en début d’après-midi a été boycotté par les deux militants abolitionnistes et leurs avocats qui dénonçaient mercredi dans un communiqué un procès “politique”.

Selon l’Envoyé Spécial de Cridem, les abords de la Cour d’Appel d’Aleg étaient fortement quadrillés par les éléments de la police nationale et de la garde nationale. “Contrairement à Rosso, il faut dire que l’ouverture du procès en appel de Biram Dah Abeid et Brahim Ould Bilal Ould Ramdhane s’est déroulée sans incidents”, ajoute-t-il.

Ce jeudi, avant l’ouverture du procès en appel, plusieurs médias ont rapporté que le leader de l’IRA-Mauritanie, Biram Dah Abeid, icône de la lutte contre l’esclavage en Mauritanie, était en lice en lice pour la prestigieuse récompense du prix Nobel de la paix 2015, décernée chaque année en octobre.

Actualités connexes