Mauritanie:Le collectif de défense du PDG de la Maurisbank exige sa libération

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

avocatLe collectif des avocats de la défense de la Maurisbank, une institution de financement islamiques, et de son PDG, Ahmed Ould Mogueya, arrêté le 31 décembre dernier, a exigé au cours d’une conférence de presse sa libération immédiate, l’arrêt des poursuites et le rétablissement de son agrément bancaire.

Au nom de la défense, Me Cheikh Ould Hindi, par ailleurs bâtonnier de l’Ordre national des avocats (ONA), a exigé ‘l’annulation du retrait abusif de l’agrément de la Maurisbank et la libération immédiate et inconditionnelle de notre client et ses collaborateurs, pour lui permettre de remettre en état de fonctionner la banque sous la supervision de la Banque entrale de Mauritanie (BCM), à travers des solutions salvatrices de redressement conformément à des engagements convenus avec des partenaires étrangers’. Les avocats ont longuement contesté les accusations relatives à la communication d’un bilan comptable erroné portées contre le PDG de la Maurisbank et dénoncé ‘la violation de ses droits à travers une garde à vue de 15 jours qui s’est étendue du 31 décembre au 14 janvier’.   Pana

Actualités connexes