MAURITANIE/CHINE : SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’APPLICATION DE LA CONVENTION DE SANTE

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

econoAccord, signé par Ahmed Ould Hademine Ould Jelvoune, ministre mauritanien de la Santé et Wu Dong, ambassadeur de Chine en Mauritanie, La Chine et la Mauritanie ont signé mercredi à Nouakchott un “protocole applicatif de la convention sanitaire”, a-t-on appris de source officielle.

Cet accord, signé par Ahmed Ould Hademine Ould Jelvoune, ministre mauritanien de la Santé et Wu Dong, ambassadeur de Chine en Mauritanie, concerne “le renforcement de la coopération entre les deux Etats dans le domaine sanitaire, notamment l’envoi de missions sanitaires chinoises en Mauritanie”.

Ces missions servent dans des formations sanitaires mauritaniennes à Nouakchott, à Selibaby (sud est mauritanien) et à Kiffa (est du pays).

Au terme de ce protocole, “l’Etat chinois supporte les frais des missions sanitaires et de l’envoi des médicaments et de certains équipements”.

En mai dernier, la Chine avait octroyé à la Mauritanie un financement de près de 15 millions d’euros destiné à la construction du centre hospitalier de Kiffa (est).

La coopération mauritano-chinoise en matière de santé a commencé il y a plus de 40 ans et la première mission de médecins chinois est arrivée en Mauritanie en 1969.

(Xinhua)

Actualités connexes