Mauritanie : Vers un report du dialogue politique

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

dialogue_polLe lancement des assises du dialogue politique entre le gouvernement mauritanien et les différents pôles politiques du pays qui était prévu au courant de la première semaine du mois d’octobre prochain, pourrait être reporté à une date ultérieure, apprend-on d’une source bien informée.

Cette décision est le fruit de la rencontre qui a eu lieu au palais présidentiel de Nouakchott au début de la semaine en cours, entre le président mauritanien, Mr Mohamed Ould Abdel Aziz et la délégation de la CUPAD composée de Mr Abdessalam Ould Horma, le président en exercice de ce rassemblement politique et de Mr Bodjiel Ould Houmeid, leader du parti l’Entente démocratique.

Selon les informations de l’Agence Tawary d’Informations, les résultats de l’audience qu’a accordée le chef de l’Etat à la délégation de la CUPAD, le projet d’une médiation de Mr Messaoud Ould Boulkhier et l’envoie des délégations ministérielles à l’intérieur du pays pour expliquer aux populations les grands axes et l’importance du dialogue politique inclusif pourraient amener le FNDU( principale opposition au pouvoir en place) à la table des négociations dans le but de dénouer la crise politique.

De l’avis des analystes qui sont intéressés par les différentes sphères politiques du pays, les semaines à venir nous diront plus sur ce dialogue.

Les informations supposent que le pays compte organiser des élections municipales et législatives anticipées au début de l’année prochaine. Face à cette situation et pour la tenue de scrutins transparents, la commission électorale nationale indépendante (CENI) , la haute autorité de la presse et de l’audiovisuelle (Hapa) et le Conseil constitutionnel auront du pain sur la planche.

Actualités connexes