Mauritanie -Urgent: détention du représentant de la Ceni à Mederdra

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

gendarmerie_nationale_123Des dizaines de jeunes ont détenu le représentant de la Commission électorale en signe de protestation contre la fréquence dans le dépouillement dans le but de traiter frauduleusement les résultats.

Selon le correspondant de Mederdra el yowm, le commandant de la brigade de gendarmerie est arrivé peu de temps avant au siège de la Ceni pour assurer la protection représentant de la Commission.

Devant ces protestations, le président de la commission électorale a demande aux jeunes manifestants siège de rester calmes, additionnant qu’il garantira la transparence et que le résultat des élections législatives ne peut être présentement déclaré.

Du coup, des dizaines de jeunes hommes en colère affirment qu’ils n’accepteraient pas la falsification des élections, soulignant en que la liste conjointe entre El wiam du parti et Tawassoul s’est positionnée au premier rang élections sans être en mesure de gagner au premier tour.

Des sources indiquent par ailleurs d’après Mederdra ELyowm qu’un membre de l’Union pour la République était à l’intérieur du siège de la Commission écrit, soulignant qu’il entendait configurer les résultats en faveur des candidats du parti, l‘Union pour la République.

Ainsi dans le développement rapide des faits, les éléments de la brigade de gendarmerie nationale sont parvenus à dissuader les manifestants du siège de la Commission.

Ensuite les gendarmes sont entres dans une furieuse discussion avec les jeunes manifestants qui entendent pas abandonner les lieux, organisent un sit-in devant le siège.

Des Informations fiables confirment la victoire de la liste entre El wiam du parti et Tawassoul au premier tour concluant que ce qui se passe serait une perverse tentation de repêcher la liste de l’Upr pour un second tour.

 

Rapideinfo

 

Actualités connexes