Mauritanie : Un responsable onusien salue les efforts du gouvernement contre l’insécurité alimentaire

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

csa«Je suis inspiré par les initiatives du gouvernement mauritanien quant à la protection sociale, la couverture et l’accès aux services de bases, le développement rural et économique et l’éducation », a déclaré Robert Piper sous secrétaire général de l’ONU et coordinateur régional pour les affaires humanitaires au Sahel qui était en visite en Mauritanie.

Selon un communiqué sanctionnant la visite, le responsable onusien a rappelé que «depuis la sécheresse de 2011, le gouvernement mauritanien a pris la mesure de l’impact de ces chocs sur les populations les plus démunies et a mis en œuvre le Plan d’urgence Emel, dans le but d’atténuer les souffrances de ces groupes vulnérables».

En effet, poursuit-il, «des enfants sont pris en charge contre la malnutrition aiguë tandis que des nourrissons et leurs mères allaitantes ont bénéficié d’activités de prévention sur le risque de malnutrition».

Et d’ajouter «des dizaines de milliers de ménages, particulièrement ceux tenus par les femmes, reçoivent des semences, tandis que des éleveurs bénéficient d’un appui sanitaire pour leurs bétails; notamment ceux appartenant aux transhumants maliens ».

«En Mauritanie comme ailleurs au Sahel, les besoins humanitaires sont surtout créés par des facteurs structurels, notamment le changement climatique, la démographie ou l’accès aux services et à la protection sociale de base », rappelle Robert Piper.

Il a profité de sa visite pour souligner la nécessité de renforcer les partenariats entre les acteurs humanitaires, le gouvernement et les acteurs de développement afin de lier les réponses d’urgence aux politiques à moyen et long cours et diminuer à terme l’ampleur des besoins humanitaires.

ALAKHBAR (Nouakchott)

Actualités connexes