Mauritanie : un ancien leader d’Al-Qaïda critique les exactions de l’Etat islamique (Daech)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Abu Hafs al-Mauritani2Le Mauritanien Mahfoudh Ould Waled, alias Abou Hafs, ancien numéro trois d’Al-Qaïda, a critiqué sévèrement “les exactions” de l’Etat Islamique (Daech).
“Les exécutions massives, notamment celles de journalistes ou de prisonniers musulmans ou non-musulmans constituent des actes condamnés par l’Islam”, a indiqué Ould Waled sur la chaîne de télévision arabe “Akhbar Al An”, captée en Mauritanie.
Il a ajouté que l’islam interdit “l’exécution d’enfants, de femmes, de vieillards et des hommes sans armes”.

Actualités connexes