Mauritanie: première édition du ” Festival du Walo “

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

festi-walo1La  première édition du “Festival du Walo” s’est déroulée du samedi 6 au dimanche 7 août 2016 à Rosso, capitale de la wilaya du Trarza, dans le sud-ouest de la Mauritanie.

Le thème a été ” La résistance du Walo à la colonisation” française.  Le Walo, cet “espace culurel commun entre la Mauritanie et le Sénégal”, selon le wali du Trarza.

Vingt-quatre (24) villages de la communauté wolof de Mauritanie et des invités venus de la partie sénégalaise du Walo ont participé au festival. La Mauritanie compte officiellement quatre composantes ethniques: Arabe, Peul, Soninké et Wolof.  danse_chevalLe festival, initié par l’Association pour la Promotion de la Langue Wolof en Mauritanie (APROLAWO – RIM), a été officiellement lancé par le wali du Trarza qui a déclaré :” Aujourd’hui,  toute la Mauritanie est Walo-Walo”, un terme qui désigne les habitants du  Walo.

Danse traditionnelle, “Ndawrabine», danse de chevaux,  courses de pirogues, art culinaire, cérémonies sociales et autres facettes de la culture wolof ont été mises en exergue.

Le président de APROLAWO- RIM, Assane Gueye, a confié à Alakhbar que  l’objectif est de ” rappeler l’histoire du Walo aux nouvelles générations (…) Les ancêtres nous ont légué une belle civilisfesti-walo1-2ation que nous devons conserver».

Deux circonférences ont également été tenues sur : ” La résistance du Walo à la colonisation” et sur: “l’histoire d’anciens villages wolof”. “Le wolof qui joue le rôle de trait d’union entre toutes les composantes nationales de Mauritanie”, a affirmé un des conférenciers,  Eumadou Bakhaw Diaw, un historien sénégalais, spécialisé sur le Walo.

Actualités connexes