Mauritanie: Pëche- Le RFD réclame le retrait des licences des navires chinois et turcs pour parer à une catastrophe

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Le parti du Rassemblement des forces démocratiques, opposition, a réclamé mercredi du gouvernement dans une déclaration transmise à “maurieb.info”, le retrait des licences accordées aux navires chinois et turcs en Mauritanie.

Dans le même ordre d’idée, le RFD a demandé aux autorités de retirer à Polyhondone Fisheries les licences de pêche de fond qui lui auraient été injustement accordées sous l’ancien régime et de prendre les mesures issues des recommandations de la Commission d’Enquête Parlementaire (CEP) à ce sujet.

Le RFD qui a fait une analyse de la situation du secteur des pêches à Nouadhibou a estimé que a situation du secteur était déplorable et qu’elle était marquée par la disparition de certaines espèces de poissons. Il a, à cet effet, demandé au gouvernement d’entamer une enquête sérieuse pour faire la lumière sur la raréfaction de la ressource estimant que les autorités publiques devraient retirer toutes les licences de pêche accordées aux navires chinois et turcs qu’il accuse d’une exploitation effroyable des ressources halieutiques.

Plusieurs voix des partis politiques y compris de la majorité ainsi que de la société civile mauritanienne dénoncent l’effort de pêche effréné et parfois de manière irrégulière que ces navires pratiquent dans nos eaux territoriales.

Actualités connexes