Mauritanie: “pas d’alternance” au sommet des partis politiques

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

un_alakhbbar_info_mer_3_aout_2014La majorité des partis politiques mauritaniens ne respecte pas le principe de l’alternance démocratique au sein de leur instance dirigeante, a révélé mercredi l’hebdomadaire Alakhbar Info.

L’ l’hebdomadaire note que des dizaines de ces partis ont vu le mandat de leur instance dirigeante expiré, depuis des années pour certains et des semaines pour d’autres, sans que cela ne soit renouvelé.

Alakhbar Info cite en exemple le parti Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) dont le mandat de l’actuelle instance dirigeante a expiré depuis 2011. C’est le cas aussi de l’Union Pour la République (UPR-pouvoir) dont le mandat de l’instance suprême est arrivé à terme depuis le mois de juillet dernier.

Il en est de même, poursuit l’hebdomadaire, pour les partis Adil, Alliance Populaire Progressiste (APP), Hatem, Sawab et UDP.

Actualités connexes