Mauritanie: l’opposition demande la “sanction” des ministres qui réclament un 3e mandat pour le président

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

hanana_hatemSaleh Ould Hanana, président en exercice du FNDU, le front qui regroupe la majorité des partis d’opposition mauritaniens, a demandé « des sanctions » contre les ministres du gouvernement qui ont réclamé un troisième mandat pour le président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Ces ministres «ont porté atteinte au texte fondamental du pays et ont commis des crimes qui méritent d’être sanctionnés », a déclaré Ould Hanana qui s’exprimait lors d’un meeting du FNDU tenu ce mercredi à Nouadhibou (Nord-ouest). Saleh Ould Hanana a par ailleurs affirmé que « le peuple mauritanien souffre de la dégradation des services de base et de l’effondrement du système éducatif et de santé causés par des politiques du régime basées sur la corruption».

ALAKHBAR (Nouadhibou)

Actualités connexes