Mauritanie : les ressortissants sénégalais étalent leurs misères

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

bac de RossoLes ressortissants Sénégalais en Mauritanie vivent un véritable calvaire. Selon le journal L’Observateur pour obtenir une carte de séjour dans ce pays de Ould Abdel Aziz, c’est la croix et bannière.

« Les Mauritaniens exigent des papiers que tout le monde ne peut pas avoir, dénonce Pape Ndiaye, le président de l’Association des ouvriers sénégalais en Mauritanie, un plombier vivant sur place depuis 1996. Par exemple ils exigent un certificat de mariage aux femmes comme si toutes les Sénégalaises d’ici sont mariées. ». Pour ne pas arranger les choses, martèlent Pape Ndiaye et Cie, les autorités de l’ambassade du Sénégal ne leur viennent pas en aide. Ils accusent : « Quand l’affaire des cartes de séjour a commencé à poser problème, on est allé rencontrer l’ambassadeur. Mais tous les diplomates qui sont passés ici sont des complices des autorités mauritaniennes », accuse Modou Samb, originaire de keur  Massar et vivant en Mauritanie depuis 1994.  Leur seul recours, c’est la résidence Khadimou Rassoul implantée à Nouakchott. Secrétaire général de l’Association des ouvriers sénégalais, Boubacar Barry témoigne : « Tous les Sénégalais qui viennent ici pour travailler passe là-bas. Le nouvel arrivant peut y rester trois jours. C’est cette maison qui règle la plupart des problèmes d’hébergement. ». Modou Samb va plus loin : « C’est comme si nous ne disposions pas d’ambassade. Heureusement que la résidence Khadimou Rassoul est là. D’ailleurs, c’est la véritable ambassade, là où les Sénégalais qui ont des problèmes se rendent. »

Senego

Actualités connexes