Mauritanie : Les partis dialoguistes soutenu par le RD menacent de récuser les résultats électoraux

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

messaoud 123Les partis participationnistes à l’accord de dialogue d’octobre 2011 (El Wiam, APP, Sawab) et le frondeur de la troïka le parti du Renouveau Démocratique de Ould Abeidrrahmane, menacent de refuser les résultats électoraux annoncés par la Ceni, relatifs aux scrutins législatifs et municipaux de samedi dernier.

Les leaders de ces 4 partis politiques ont exprimé ces mises en garde mercredi 27 novembre courant au domicile du leader de l’APP et Président de l’Assemblée nationale Messaoud Ould Boulkheir, dénonçant ce qu’ils ont appelé des irrégularités flagrantes des opérations de vote.

Selon des sources, le quarté est unanime que l’élection est une mascarade au vrai sens du mot et qualifie l’actuelle atmosphère politique de délétère et de tendue, représentant une menace véritable à l’unité du pays et à la démocratie.

Les partis envisagent selon les sources précitées organiser une conférence de presse demain jeudi 28 novembre pour annoncer une position commune sur ce qui se passe, sans écarter la possibilité pour leurs leaders de refuser la reconnaissance des résultats voir de boycotter le second tour, à la lumière de ce qu’ils appellent « l’incapacité du pouvoir et de la CENI » d’organiser des élections garantissant la transparence et la crédibilité, indique-t-on.

Notons que tous ces partis contestent la majorité des résultats annoncés par la CENI, indexant cette dernière d’échec et d’incapacité.

Si ces informations se confirment, l’histoire politique donnera finalement raison à la COD et à Kane Hamidou Baba du MPR qui avaient refusé dés le début d’entrer dans le jeu électoral, le qualifiant de farce politique aux résultats déjà connus d’avance.

 

 

CRIDEM

Actualités connexes