Mauritanie : les investissements dans le domaine de la santé ont augmenté de 65%.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Mauritanie : les investissements dans le domaine de la santé ont augmenté de 65%

 Le ministre de la santé, le professeur Kane Boubacar a annoncé mercredi que les investissements dans le secteur de la santé ont augmenté ces 5 dernières années de 65%, ce qui a permis de construire 115 centres de santé et 20 hôpitaux dont certains spécialisés.

Le ministre s’exprimait devant l’assemblée nationale, dans sa réponse à une question orale posée par le député Ahmed O. Baba, à propos de la situation du système de santé dans le pays « incapable encore selon le député de gagner la confiance des citoyens malgré les importants investissements réalisés dans le secteur ».

Le ministre a ajouté que le pays dispose aujourd’hui de 20 unités de scanner répartis entre les différents hôpitaux du pays, alors qu’il n’y avait qu’un seul il y a quelques années, et de la dernière génération de l’imagerie médicale à résonance magnétique (IRM).

Kane Boubacar a révélé que des hôpitaux en cours de réalisation seront achevés à la fin de cette année, c’est le cas du centre de cardiologie et de l’hôpital de Boghé alors que celui de Néma s’achèvera lui à la fin de l’année prochaine.

Il a révélé un programme d’extension de l’hôpital national au cours des deux prochaines années ce qui portera sa capacité à 200 lits.

Les députés, dans leurs interventions, ont demandé l’application de sanctions fermes à l’encontre des médecins qui commettent des fautes professionnelles, un sujet anormalement tabou selon les parlementaires.

Actualités connexes