Mauritanie : le wali de Tiris Zemour appelle les travailleurs de la SNIM au dialogue avec leur employeur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Le wali de Tiris Zemour a tenu dimanche une réunion à Zouérate avec les délégués du personnel de trois centrales syndicales, l’union des travailleurs de Mauritanie, la confédération générale des travailleurs de Mauritanie et la confédération mauritanienne des travailleurs. 

Au cours de cette réunion le wali, Isselmou O. Sidi, a appelé les travailleurs de la société à l’instauration du dialogue et à ne pas recourir à la surenchère, après que les travailleurs aient dénoncé les récentes mesures prises par le conseil d’administration lors de sa dernière réunion.

Le wali a demandé aux délégués du personnel de ne pas envisager de mouvement de protestation et a promis de porter leurs doléances à la société.

Les centrales syndicales ont notifié au wali le mécontentement des travailleurs à propos de la décision du conseil d’administration de limiter l’augmentation de l’enveloppe financière de 50 millions de l’ancienne ouguiya pour la porter à 600 millions MRO (60 millions MRU).

Le wali a promis de transmettre les doléances des travailleurs à leur employeur et les a remercié pour leur disponibilité au dialogue.

La direction du siège de la société nationale industrielle et minière a informé les délégués du personnel que la société n’a enregistré ni perte ni bénéfice au cours de l’année qui vient de s’achever, rappelant cependant une amélioration sensible des prix du fer, ajoutant que la société a du faire face à certaines amendes.

Le conseil d’administration de la société a décidé, entre autres mesures d’octroyer aux travailleurs une prime d’encouragement égale à 27% du salaire pour compenser la prime de production que les travailleurs devaient percevoir en mars.

Sahara Medias

Actualités connexes