Mauritanie: Le Mali n’appartient plus au Maliens (l’opposant malien Oumar Mariko)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print
Le Mali n’appartient plus au Maliens a martelé le président du parti de

omar_mariko_-meeting_nouakchott (1)

 la Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Independence (SADI) Oumar Mariko qui a estimé que leaders politiques maliens ont trahi leurs ancêtres en sollicitant le soutien de l’ancien colonisateur (la France).
  « Nos ancêtres se fondent en larmes dans leurs tombes, car ils n’auraient jamais accepté d’être colonisés », a-t-il ajouté au cours d’une rencontre qui l’a réuni avec ses militants lundi à Nouakchott.

 Ces leaders ont été à l’origine de la crise que traverse le pays, selon Oumar Mariko qui a ajouté que la rébellion et le clivage ethnique sont les conséquences de 20 ans de mensonge, de la mauvaise gestion de l’Etat et  de la corruption.

 Il a rappelé que ceux qui ont pris les armes pour renverser le pouvoir de Moussa Traoré ont oublié la souffrance du peuple. Ils ont pillé le pays avec Alpha Omar Konaré et détourné l’argent des bailleurs, sans se soucier des attentes du peuple.

 “L’Assemblée nationale a failli à sa responsabilité, la corruption gangrène la Police et la Gendarmerie. Le mensonge et devenu un culte et les électeurs ne votent que pour ceux qui leur donnent de l’argent”, a-t-il denoncé.

 “Ils nous disent que le Mali est pauvre. Le Mali a été appauvri en réalité.  Le pays occupe le septième rang des pays producteurs de l’or. Et l’or n’est extrait que dans  deux régions ( Kayes et Sikasso).  Ce qui veut dire qu’il y a d’autres réserves “.

 Enfin, le président du SADI  est resté convaincu que seul le dialogue et le choix d’un bon leader pourront sortir le Mali d’une telle situation 

Actualités connexes