Mauritanie: la Mauritanie parmi les mauvais élèves au Maghreb dans le Classement doing business 2017

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

doingbusinessdoing-businessLa Mauritanie est mal classée dans la zone du Maghreb et figure parmi les mauvais élèves en termes d’amélioration du climat des affaires. Selon le rapport Doing Business publié ce 25 octobre par la banque mondiale, la Mauritanie est classée 4ème sur les 5 pays maghrébins. Elle ne devance que la Libye qui occupe la 51e place africaine et la 188e mondiale.

La palme revient au Maroc qui est considéré comme le premier pays Maghrébin qui a le climat des affaires le plus propice. Sur l’échelle continentale et mondiale, elle se positionne respectivement à la 3e et à la 68e place. Le royaume chérifien est suivi par la Tunisie (6e ; 77e ) et l’Algérie (30e ; 156e ).

La Mauritanie dans le top 10 des meilleurs réformateurs en Afrique

Malgré cette contre-performance dans cette région, la Mauritanie a enregistré un bond en avant sur le classement mondial en se hissant à la 160 ème place, soit un gain de 5 places comparé au classement de l’année dernière.

Ce résultat est dû aux nombreux efforts déployés par le pays dans le domaine des réformes. Le pays a adopté 4 réformes relatives à l’adoption de la feuille de route d’amélioration des indicateurs de la performance des affaires.

Pour la deuxième année consécutive, la Mauritanie entre dans le cercle des réformateurs en Afrique. Le Niger prend la première place des réformateurs en Afrique, avec un total de 6 réformes mises en œuvre. Il est suivi du Kenya qui a réalisé 5 réformes. Ensuite vient la cote d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal qui ont effectué 4 réformes.

DIABRAHIMA

Actualités connexes