Les deux pays sont liés par de « très forts liens dans le domaine de la coopération », a souligné M. Dastis dans une déclaration à la presse à l’issue d’une entrevue avec le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, jeudi à Nouakchott.

Arrivé la nuit dernière dans la capitale mauritanienne, le ministre espagnol a précisé que sa visite avait pour but de consolider les liens entre les deux pays et d’œuvrer à les développer davantage.

Il a ajouté que la coopération entre Nouakchott et Madrid couvre plusieurs volets relevant du développement, notamment la sécurité et l’économie.

Le chef de la diplomatie espagnole a souligné que les concertations bilatérales se poursuivront et qu’il visitera des projets exécutés entre les deux pays qui illustrent l’action commune visant à contrôler les frontières et renforcer les efforts en matière de développement.

Le contrôle des frontières maritimes de la Mauritanie a permis de stopper les flux de migrants subsahariens qui tentent de gagner clandestinement les côtes espagnoles à partir de Nouakchott et Nouadhibou.