Mauritanie: dispersion violente d’une manifestions pro Biram Abeid

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

iraPlusieurs protestataires dont des femmes se sont évanouies lors de la dispersion à gaz lacrymogène d’une manifestation pour la libération du militant des droits de l’homme Biram Dah Abeid, lundi à Nouakchott.

Le président du mouvement anti-esclavagiste IRA pour les droits de l’homme a été arrêté ainsi qu’une dizaine d’autres personnes le même jour à Rosso dans le sud du pays. Biram devait se joindre à une caravane organisée par son mouvement pour dénoncer «l’esclavage foncier».

Biram Dah Abeid prix des Nations Unies pour les droits de l’homme avait déjà déclaré dans un communiqué que «désormais, les Haratines qui travaillent des terres doivent en avoir la pleine propriété, les expropriations des terres ancestrales de la vallée au profit d’hommes d’affaires arabo-berbères doivent prendre fin», disait-il dans un communiqué de presse.

ALAKHBAR (Nouakchott)

Actualités connexes