Mauritanie : Détérioration de la santé de 7 détenus salafistes (familles)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

 salafiste_destination_incLa Santé de sept détenus salafistes s’est « détériorée » récemment à cause « de la grève de la faim » qu’ils observent depuis un moment, confient des proches des dits détenus.

Au cours d’un entretien téléphonique avec des sources proches des familles des salafistes, ces derniers indiquent « tenir pour responsable la direction de la prison » qui selon eux, « entrave l’évacuation des détenus à l’hôpital » pour y être soignés.

Les mêmes sources nous confient que les prisonniers, sont « victimes de tortures » ajoutant « qu’ils (détenus) sont confinés dans des cellules individuelles » depuis 23 jours.

Toujours selon nos sources, les détenus dont l’état de santé est fragile sont : Sidi Ould Sidina, Mohamed Abdallahi Ould Hamedna, Sid’Ahmed Ould Ahmed Vall, Yacoub Ould Abih, Youssouf Kalif (guinéen), Ahmed Ould Hadrami et Mohamed Ould Sidi Abadallah.

Les proches des salafistes appellent « les organisations de défense de droit de l’homme à intervenir » pour que « les violations des droits des prisonniers cessent ».

ALAKHBAR (Nouakchott)

Actualités connexes