Mauritanie: des manifestants réclament la libération de l’opposant et an-esclavagiste Biram Abeid

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print

Des manifestants ont réclamé, jeudi devant le Ministère mauritanien de la justice à Nouakchott, la libération de l’opposant et militant an-esclavagiste Biram Dah Abeid.

Biram a été condamné le 15 janvier à deux ans d’emprisonnement ferme avec deux autres militants des droits de l’homme à savoir Brahim Ould Bilal, le vice-président de l’association IRA qui dirige Biram et Jiby Sow président de l’ONG Kawtal, suite à l’organisation d’une caravane contre « l’esclavage foncier ».

Les manifestants ont exprimé leur « inquiétude » quant à la situation des droits de l’homme en Mauritanie. Ils ont réclamé des procès équitables pour tous les membres d’IRA arrêtés lors des protestations contre l’arrestation de leur leader.

Biram Dah Abeid est arrivée en deuxième position des dernières élections présidentielles tenues au mois de juin 2014.

Le militant anti-esclavagistes a reçu le Prix des droits de l’homme 2011 de la ville Weimar en Allemagne, le Prix Front Line Defenders 2013 pour les défenseurs des droits humains en danger et le Nations unies pour les droits l’homme.

ALAKHBAR (Nouakchott)-

Actualités connexes